Aller au contenu principal

À propos

Jump to English

L’art et le site : habiter l’espace public à l’ère de l’image

Entre site et site, l’équipe observe, d’une part, l’investissement de l’espace public urbain et des cyber-réseaux par des artistes pratiquant l’intervention éphémère et in situ – furtive, relationnelle, etc. – et, d’autre part, la construction de communautés de goût autour d’activités photographiques amateures dans le web – un type d’art qui pourrait être qualifié de « populaire ». Cet examen réciproque de pratiques qui semblent incompatibles mais qui pourtant présentent des correspondances indéniables – l’une d’entre elles étant qu’elles font grand usage d’images numériques circulant dans le web – soulève deux questions essentielles : celle de la nature de l’art qui se fait aujourd’hui et celle de l’ouverture possible de mondes communs dans un domaine public élargi où l’incessante mobilité des images permet de saisir les motifs de la production de l’espace. Ces manières de faire influent sur le façonnement et les usages des espaces publics, espaces matériels et situés tout aussi bien que virtuels et circulatoires. De même la définition de l’œuvre d’art, que l’on supposait généralement constituée, ou mieux, instituée par des gestes ou des interprétations institutionnelles historiquement situées, issues des mondes de l’art, serait peut-être en mutation grâce à ces pratiques singulières. La question de l’espace est, pour nous, essentielle, puisque cette ouverture possible de la conception de l’art naît de la diversification de l’espace public et, tout à la fois, participe à sa transformation.

Description complète du projet

 


 

English

Art & Site: Inhabiting Public Space In the Era of the Image

Between site and site, the team observes, on the one hand, the occupation of public urban space and of cyber networks by artists practicing site-specific and ephemeral intervention art – relational art, furtive art, etc. – and, on the other hand, the emergence of communities of taste around amateur photographic activities on the web – a type of art which could be called « popular ». This reciprocal examination of practices, seemingly incompatible, nevertheless demonstrate undeniable similarities, one of which is their important use of digital images circulating on the web. This stresses two essential issues : the nature of today’s art and the possible opening of collective worlds in an enlarged public domain where the relentless mobility of images allows to grasp the motifs of the production of space. These approaches influence the shapes and uses of public spaces, be they material and situated or virtual and circulatory. The same holds true for the definition of the work of art, a definition constituted by institutional gestures or historically situated interpretations that might be mutating after all, due to these singular practices. The issue of space is essential to us, since this potential widening of the conception of art simultaneously finds its origin in the diversification of public space and plays a vital part in its transformation.

Complete description of the project

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :