ATSA – Présentation

L’Action Terroriste Socialement Acceptable (ATSA) est un organisme à but non lucratif fondé en 1998 par Annie Roy et Pierre Allard. Interdisciplinaires, leurs interventions font appel à de nombreux artistes et collectifs et se déclinent sous de multiples formes (installations, spectacles, théâtre, musique, expositions). Aucun sujet n’est tabou pour le duo qui s’emploie à  confronter de manière irrévérencieuse des causes sociales diverses, allant des changements climatiques à l’itinérance,  attirant parfois la controverse au passage. La série État d’Urgence (1998-2010), un « camp de réfugiés » destiné aux démunis mis en place au centre-ville de Montréal au début de l’hiver, demeure certainement leur action la plus marquante.

Pour en connaître davantage sur l’ATSA : http://www.atsa.qc.ca/

Pour en apprendre plus sur l’évènement faisant suite à État d’Urgence, Fin Novembre : https://artetsite.net/2014/02/10/fin-novembre/

Voir nos images des interventions de l’ATSA sur Flickr :
2013 : http://www.flickr.com/photos/art_inthecity/sets/72157638083340206/
2012 : http://www.flickr.com/photos/art_inthecity/sets/72157632056633869/
2010 : http://www.flickr.com/photos/art_inthecity/sets/72157625858041461/

*Image d’en-tête : Scène principale de Fin novembre 2013 – Dormir dehors, à la Place Émilie-Gamelin.

Dominique Blain, On ne naît pas dans la rue, État d'Urgence 2010, Place Émilie-Gamelin, Montréal

Dominique Blain, On ne naît pas dans la rue, État d’Urgence 2010, Place Émilie-Gamelin, Montréal

ATSA

Fin Novembre

Parvenu à sa troisième édition en 2013, Fin Novembre est un évènement organisé par L’Action Terroriste Socialement Acceptable (ATSA), qui a pour mandat de rapprocher les sans-abris du public par le bais d’activités interdisciplinaires, allant de l’installation artistique aux animations musicales, en passant par les actions bénévoles (gestion de dons de vêtements et offre gratuite de repas chauds). Fin Novembre remplace l’évènement de longue date État d’urgence (1999-2010), puisque la lourde logistique nécessaire pour l’organisation des activités d’envergure et l’interruption du financement fédéral ont obligé les fondateurs, Annie Roy et Pierre Allard, à éliminer un grand nombre de services offerts aux sans-abris lors des rencontres (dortoirs, massages, soins psychologiques, etc.). L’édition de 2011 porte sur l’importance de l’implication citoyenne, tandis que celle de 2012 insiste sur le 20ème anniversaire du parc Émilie-Gamelin où se tient à chaque année l’évènement. Cette édition cherche à mettre de l’avant une critique engagée de la conception de la place publique, notamment dans le cadre de La Soirée Rouge du 22 novembre 2012.

ATSA Projets urbains